L’innovation dans les cosmétiques aux Antilles-Guyane | Saison 2 Épisode 16

Accueil » Mercredis Connectés » L’innovation dans les cosmétiques aux Antilles-Guyane | Saison 2 Épisode 16
Innovation_dans_les_cosmetiques_aux_Antilles_Guyane

La Cosmétique Martiniquaise : Un Secteur en Pleine Effervescence

Le secteur cosmétique en Martinique, entre richesses naturelles et innovations

Dans l’épisode 16 de la saison 2, Les Mercredis Connectés, découvrez comment l’industrie et l’innovation se marient avec les traditions et les richesses naturelles de la Martinique.

Présenté par Katleen Bilas-Coppet et Manuel Mondésir, ce programme radio dédié à l’actualité numérique, s’intéresse aujourd’hui à un secteur où la Martinique brille par son audace : la cosmétique.

Avec des invités de marque tels qu’Axelle Duranty, chargé de mission à Martinique Cosmetic Valley, Séverine Moustin, fondatrice d’S.COSMETICS et Audrey Belleau, à la tête d’Atanga.

Axelle DURANTY | Chargée de mission à Martinique Cosmetic Valley

Dynamiser la Beauté Tropicale : Martinique Cosmetic Valley, un Accélérateur de Talent en Cosmétique

Axelle_DURANTY_Chargee-de-mission_Martinique_Cosmetic_Valley

Martinique Cosmetic Valley est le cluster dédié à la structuration de la filière cosmétique en Martinique.”

“Le but de Martinique Cosmetic Valley c’est de permettre le développement économique des entreprises sur le territoire, mais de permettre aussi aux entreprises de promouvoir leur savoir-faire, de promouvoir le savoir-faire en matière de cosmétique tropical. Et donc de dynamiser le secteur de la filière cosmétique en Martinique.”

“Pour rejoindre le cluster, il faut répondre à certaines conditions. Donc il faut être implanté en Martinique. Il faut aussi réaliser 20% minimum de son chiffre d’affaires dans le domaine des cosmétiques. Et il faut aussi être parrainé par un autre membre de l’association.”

“Le cluster regroupe actuellement 12 entreprises. D’ici 2026, on souhaite que le cluster puisse regrouper une trentaine d’entreprises.

Mais aussi de permettre un accompagnement complet : en réglementation, en développement, sur la partie export et la logistique ».

Séverine MOUSTIN | Fondatrice de S.COSMETICS

S.COSMETICS : Pionnière du Maquillage en Martinique, une Success Story Locale

Severine_MOUSTIN_Fondatrice_S.COSMETICS

S.COSMETICS est la première marque de maquillage martiniquaise. Je me suis lancée en autodidacte. Je me forme toujours, je participe à des webinaires, je fais de la veille sur les réseaux sociaux.”  

“En Martinique, les scientifiques et biologistes sont aptes à nous informer, mais malheureusement, on ne dispose pas des outils pour qu’ils puissent justement nous véhiculer ce genre d’informations.”

“Il est important de faire partie d’un cluster, comme celui de Martinique Cosmetic Valley. L’union fait la force, on a du poids pour pouvoir mettre en place des décisions, des aides et des projets.”

La Martinique n’a rien à envier au reste du monde, quand on connaît la richesse du territoire et l’expertise des artisans martiniquais dans le secteur cosmétique.”

Les 14 000 abonnés de S.COSMETICS, c’est le fruit de Martinique. Tous nos modèles sont martiniquais et maquillés par nos soins. Notre image est 100% locale.”

Envie de communiquer avec vos clients sur Instagram ?

Découvrez notre formation Instagram et apprenez à créer et gérer un profil professionnel en toute autonomie.

Audrey BELLEAU | Fondatrice d’Atanga

Atanga :  Valorisation de la Richesse Antillaise dans nos Cosmétiques

Audrey_BELLEAU_Fondatrice_Atanga

Atanga, fait un peu partie de mon héritage familial, puisque très tôt, j’ai baigné dans le domaine des cosmétiques grâce à mes grands parents. 

C’est une marque de cosmétique naturelle qui est principalement orientée sur le soin du cheveu afro-texturé. Donc c’est une gamme qui convient aussi bien aux enfants qu’aux adultes.”

Aux Antilles, nous avons une richesse en termes de pharmacopée, de cosmétopée, qu’on ne met pas forcément suffisamment en avant sur le devant de la scène.”

“À travers cette marque, j’ai voulu tout simplement transmettre des soins assez qualitatifs, naturels, à partir de plantes qu’on pourrait retrouver dans le bassin caribéen. J’avais envie effectivement d’innover, d’observer finalement ce qu’on a localement, les différentes plantes que l’on peut valoriser à travers ces cosmétiques et puis montrer toutes les vertus, les propriétés de celles-ci.”

“Pour lancer Atanga, j’ai suivi des formations courtes sur les cosmétiques naturelles et je me suis rapproché de certains laboratoires. J’ai également initié une campagne de financement participatif.” 

Nous réinvestissons beaucoup dans la recherche, dans le développement de nouveaux produits. Il me tient quand même à cœur de travailler avec des artisans, des agriculteurs locaux. Donc l’idée c’est vraiment de réinjecter finalement, ces bénéfices pour le bien de la société et ça servira forcément à la Martinique et ça servira aussi à nos clients.”

Cet article vous a plu ?
Découvrez nos autres articles de l’émission Les Mercredis Connectés :

S’inscrire à la Newsletter Mensuelle ↓