Tablettes et manuels numériques à l’école : fausse bonne idée ?

Tablettes et manuels numériques à l'école : fausse bonne idée ?

Les tablettes et les livres numériques à l’école sont-ils une bonne ou une mauvaise idée?

Aujourd’hui, ces nouveaux supports pédagogiques se font une place dans le cartable à des degrés divers.

Qui plus est, les 2 ans de crise sanitaire ainsi que l’expérimentation quelque peu forcée de l’enseignement à distance ont accéléré la réflexion sur la place du numérique dans les pratiques pédagogiques.

Par ailleurs, le ministère de l’éducation nationale doit très prochainement dévoiler sa stratégie numérique pour les cinq prochaines années. On saura si on se dirige vers une généralisation de ces outils dans les établissements.
En attendant, en Martinique, plusieurs écoles privées ont d’ores et déjà instauré les manuels numériques, on verra pourquoi et comment ?

Pour traiter ce sujet, Katleen Bilas Coppet (Directrice digitale et animatrice du groupe RCI) et Manuel Mondésir (Directeur et Fondateur d’awitec) ont rassemblé :

  • Sébastien Birbandt (Délégué académique au numérique)
  • Pascal Luzieux (Enseignant et référent numérique)
  • Saïdou Bernabé (Co-fondateur de Numeriklub)
  • Grégory Guillou (Co-fondateur du Park Numérique)

 

Pourquoi utiliser des tablettes et manuels numériques à l’école?


De plus en plus, la question des tablettes et manuels numériques à l’école devient un véritable enjeu, aussi bien pour les équipes pédagogiques que pour les élèves et leurs parents.

Effectivement, une telle transition au niveau des supports éducatifs représente des avantages non négligeables.

Dans un premier temps, nous pouvons citer l’aspect écologique.
Effectivement, limiter la présence des manuels et supports papiers en milieu scolaire permet d’être plus respectueux de l’environnement, de limiter le gaspillage et d’éviter la pollution.

Souvent, au sein des établissements scolaires, au cours d’une année complète, moins de la moitié des manuels sont utilisés…. Or, ces livres comptent pour la plupart entre 200 et 300 pages. Sans compter les prix plus ou moins importants de ces derniers.

D’autre part, à l’âge de l’enfance et de l’adolescence sous le poids du cartable, grand nombre d’élèves développent des scolioses. En effet, d’après le Jeune Indépendant, lors de l’année scolaire 2021/2022 ce n’est pas moins de 4 300 élèves qui ont développé une déformation dorsale ou une scoliose (dont 1 627 dans le primaire, 1 674 dans le moyen et 1 002 dans le secondaire) 

Utiliser des tablettes et manuels numériques serait un bon moyen de lutter contre ce problème de santé publique.
Puisque, effectivement en moyenne, une tablette numérique pèse entre 500 et 800 grammes.

Contre 500 grammes à 1kg pour les manuels papiers.
D’autant plus, qu’en général chaque matière nécessite un livre. 

 

Quels sont les freins à l’utilisation des tablettes et manuels numériques à l’école ?

Bien que les outils numériques présentent de nombreux avantages, il existe tout de même des freins à l’utilisation de ces derniers dans le cadre scolaire.

En effet, en fonction des établissements, il revient à la charge des parents d’équiper leur enfant d’un appareil numérique. Ce qui peut représenter un budget supplémentaire pour les familles puisqu’en moyenne le prix d’un Chromebook (ordinateur portable de Google) est compris entre 300 et 400€.

D’ailleurs, le covid a pu démontrer l’importance pour les élèves d’être équipés à leur domicile afin d’assurer la continuité pédagogique.

De plus, les autres freins à l’acquisition des tablettes et manuels numériques pour les parents sont majoritairement :

  • Le temps d’écran (utilisation trop intensive, fatigue oculaire, maux de tête)
  • La sécurité (piratages, virus, cyberharcèlement)
  • Le contrôle (veiller au contenu que consulte les enfants, éviter les abus d’utilisation)

 

Comment mettre en place les outils numériques en milieu scolaire ?

Afin de mettre en place cette nouvelle pédagogie, il est nécessaire de procéder étape par étape.

En premier lieu, il s’agit de tenir compte du budget disponible de la collectivité ou encore de l’établissement scolaire afin de se procurer l’appareil numérique le plus adéquat, tablette ou ordinateur.

Dans un second temps, il est nécessaire de savoir à quelle échelle sera mise en place le dispositif de transition numérique.
S’agit-il d’un groupe d’élèves, d’une classe entière, ou encore de l’établissement scolaire dans sa totalité corps professoral inclus ?

Ensuite, le but étant de se servir de ces interfaces pour consulter les manuels numériques scolaires, vient alors le questionnement au sujet des livres on-line et off-line.

Mais quelle est la différence entre ces 2 types d’ouvrages ?

En réalité, les 2 sont des supports accessibles en ligne.

Cependant, avec un manuel off-line il vous sera possible d’accéder au contenu de vos ouvrages avec ou sans connexion internet.

Tandis, qu’avec un manuel on-line il vous faudra obligatoirement disposer d’une connexion internet.

Par ailleurs, il faudra prévoir l’expertise d’un informaticien pour veiller au bon fonctionnement des appareils ou encore à la maintenance de ces derniers.

En finalité, l’usage des tablettes et manuels numériques en milieu scolaire s’avère être une bonne idée.
Effectivement, ce dispositif contribue de façon signicative à l’évolution des méthodes d’apprentissages.

D’ailleurs, étant confronté à des générations de plus en plus férues de la technologie cela peut développer d’autant plus leur sensibilité dans ce domaine.
Cependant, pour veiller au bon fonctionnement de ce dispositif il est nécessaire d’encadrer l’usage de ces outils aussi bien au sein de l’établissement scolaire qu’au domicile de l’élève.

Portraits d’Artisans Connectés | Saison 2 Épisode 25

Portraits d’Artisans Connectés | Saison 2 Épisode 25

Comment le numérique peut se mettre au service de l'artisanat ?   Nos invités dépoussièrent complètement l'image de l'artisan. De jeunes entrepreneurs qui ont pris le pari du digital pour changer les regards sur leur métier et booster leur...

S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER MENSUELLE ↓