Accueil » Entrepreneuriat » Comment utiliser au mieux la rupture conventionnelle pour se lancer et réussir dans son business ?

Réussir son business après une rupture conventionnelle : guide et conseils

 

 

Dans cet épisode, Manuel Mondésir nous partage son expérience et ses conseils pour transformer une rupture conventionnelle en opportunité de succès entrepreneurial. 

Si vous envisagez de lancer votre propre entreprise après avoir négocié une rupture conventionnelle, cet article est fait pour vous. Nous aborderons les étapes cruciales pour utiliser judicieusement vos indemnités chômage, comment organiser vos finances et fixer des objectifs clairs pour assurer la réussite de votre projet.

Ne pas sous-estimer la période de carence

 

 

 

Comprendre la période de carence

 

Lorsque vous négociez une rupture conventionnelle, il est important de prendre en compte la période de carence avant de percevoir vos indemnités chômage. Cette période peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Par exemple, Manuel a dû attendre près de trois mois avant de commencer à toucher ses indemnités.

 

Prévoir un matelas financier

 

Pour faire face à cette période sans revenus, il est crucial d’avoir un matelas financier. Manuel recommande de se constituer une réserve suffisante pour couvrir les dépenses courantes durant cette période de carence.

Adapter ses dépenses et son style de vie

 

 

Réduire les dépenses

 

Durant les deux premières années, Manuel a choisi de ne pas se verser de salaire et de vivre avec ses indemnités chômage, qui représentaient environ 60 % de ses anciens revenus. Pour y parvenir, il a dû adapter son style de vie et réduire ses dépenses au strict minimum.

Vivre avec moins

 

Vivre avec des revenus réduits demande des sacrifices. Manuel partage l’exemple de son loyer modéré grâce à un appartement appartenant à sa mère, et souligne l’importance d’être prêt à réduire certaines dépenses pour tenir financièrement.

Fixer des objectifs clairs

 

 

Définir un objectif final

Il est essentiel de se fixer des objectifs financiers clairs dès le départ. Manuel s’était fixé un salaire de 3 000 euros net par mois, ce qui nécessitait que son entreprise génère un chiffre d’affaires suffisant pour couvrir cette somme après impôts et charges sociales.

 

 

Utiliser des outils de simulation

 

Pour calculer les coûts associés à l’embauche et aux charges sociales, Manuel recommande d’utiliser des simulateurs en ligne, comme celui de l’URSSAF. Ces outils permettent de mieux planifier et d’anticiper les charges financières de l’entreprise.

Anticipez la comptabilité dès le début de votre entreprise

Découvrez notre article sur comment gérer la comptabilité de son entreprise 

 

Fixer des objectifs intermédiaires

 

 

Suivre sa progression

Pour savoir si vous avancez dans la bonne direction, il est important de fixer des objectifs intermédiaires. Manuel conseille de prendre la température tous les six mois et de faire un bilan trois mois avant la fin de la période d’indemnités pour décider de continuer ou non.

Rester réaliste

Il est crucial de ne pas se mettre trop de pression. La progression peut être lente au début, et il est normal de ne pas atteindre immédiatement ses objectifs financiers. L’important est de voir une amélioration constante mois après mois.

Évaluer son mindset et son environnement

 

Évaluer son état d’esprit

Lancer et développer une entreprise demande beaucoup d’énergie et de résilience. Manuel insiste sur l’importance de faire régulièrement le point sur son état d’esprit pour éviter l’épuisement.

Considérer l’impact sur son entourage

 

L’entrepreneuriat peut avoir des répercussions sur votre entourage. Il est important de prendre en compte les effets sur votre famille et vos proches, et de s’assurer que cette aventure n’affecte pas négativement vos relations.

Ce que j’aurais fait différemment

 

 

Commencer en side business

Manuel aurait aimé commencer son projet en tant que side business pour valider certaines étapes tout en étant salarié. Cela permet de gagner du temps et de réduire les risques financiers.

Garder une vision à long terme

Malgré les défis, il est essentiel de définir une vision à long terme et de ne pas se décourager. Les premiers mois peuvent être difficiles, mais la persévérance et une bonne organisation peuvent mener au succès.

Vous avez envie de digitaliser votre projet d’entreprise ?

Découvrez notre formation Les Fondamentaux du Marketing Digital, éligible au financement à 100%.

En seulement 3 mois, développez votre projet de A à Z dans le digital.

S’inscrire à la Newsletter Mensuelle ↓