Vous êtes actuellement demandeur d’emploi ?

Vous êtes en quête active d’un poste ? Vous scrutez chaque jour les nouvelles offres de contrat ? Avez-vous déjà pensé aux candidatures spontanées ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une grande partie des offres d’emploi ne se trouvent pas sur internet, Pôle emploi ou encore dans les journaux.
Pour diverses raisons, certaines entreprises ne communiquent pas au sujet de leurs offres d’emploi.

Recommandation, évolution de poste, promotion… Comment percer à jour le processus de recrutement de ces entreprises ?
Y a-t-il un “marché caché » de l’emploi ?

En parcourant cet article, inspiré d’un webinaire animé par Manuel Mondésir (fondateur d’awitec) vous découvrirez les différentes étapes permettant de réussir votre candidature spontanée.

Rappelons que la candidature spontanée désigne le fait de postuler directement auprès d’une entreprise pour un emploi, sans pour autant que celle-ci ait communiqué sur ces propositions de poste.

Envie de vous former au Marketing Digital?

Découvrez notre formation :
• D’une durée de 3 mois

 

Comment préparer une candidature spontanée ?

Tout d’abord, il est important de connaître vos forces et faiblesses.

Puis, dressez-en un bilan, de façon à capitaliser sur vos points forts et travailler sur vos faiblesses en parallèle.

Prospectez les précédentes offres d’emploi de l’entreprise afin d’obtenir des informations clés sur les raisons du recrutement de la structure ainsi que sur les caractéristiques du profil recherché.

Quels sont les outils digitaux facilitant la préparation à la recherche d’emploi ?

Voici quelques outils numériques vous permettant de vous préparer au mieux à votre candidature spontanée :

  • 16 personnalités, ce test vous permet de faire une introspection sur vous-même et de mieux connaître vos différents traits de caractère. Et ce, notamment à l’occasion de vos candidatures spontanées.
  • Asses first, cet autre test permet de mettre en avant la compatibilité de votre personnalité face à des challenges ou encore des métiers. Entre autres, il permet de voir l’affinité comportementale entre le candidat et les membres d’une entreprise.
  • Google Alert, outil de surveillance créé par Google, cette interface vous permet d’activer des alertes dans les domaines de votre choix.
    Dans le cadre de la réalisation de candidatures spontanées, Google Alert vous permet de rester informés au sujet de l’actualité ayant trait à votre secteur ainsi qu’aux entreprises qui s’apparentent à celui-ci.
  • LinkedIn, plateforme sociale professionnelle, cette interface vous permet d’aller directement à la rencontre des recruteurs et entreprises en les ajoutant à votre réseau. Par ailleurs, en créant un compte sur LinkedIn, vous avez la possibilité de créer et diffuser votre CV directement sur cette interface. Ainsi, par ce procédé, vous vous alignez effectivement avec le principe de la « candidature spontanée » en capitalisant sur la puissance du digital. LinkedIn est aussi un excellent outil digital de veille.

    D’autre part, en ce qui concerne l’envoi de votre candidature, pensez à la soumettre directement au service des ressources humaines ou bien adressez celle-ci à une personne spécifique de la structure pour laquelle vous souhaitez postuler.

    Comment effectuer une candidature spontanée ?

    Désormais, vous distinguez une candidature classique d’une candidature spontanée et comment s’y préparer notamment à l’aide de quelques outils digitaux.
    Mais qu’en est-il dans la pratique ?

    Avant tout, pour réussir votre candidature spontanée, il est nécessaire de vous intéresser à votre interlocuteur ainsi qu’à l’entreprise à laquelle vous postulez.

    Lorsque vous rentrez en contact avec des entreprises, ne vous contentez pas de leur demander si elles recrutent ou non. Portez attention à leurs problématiques, aux perspectives d’évolution, leurs potentiels besoins.

    Retenez que, l’être humain est égocentrique, porté sur lui-même, sur ses désirs et ses besoins… C’est pourquoi, pour attirer l’attention d’un individu, il vous faut d’abord vous intéresser à lui pour qu’il s’intéresse ensuite à vous.  

    Par conséquent, pour effectuer votre candidature spontanée, il n’y a pas de secret.
    En effet, il vous faut préparer votre échange tout en collectant des informations sur l’entreprise, son actualité et son personnel.

    Par ailleurs, prenez soin de personnaliser chacune de vos candidatures, évitez de dupliquer un même modèle que vous partagerez à tous les recruteurs que vous contacterez.

    Véritablement, pour espérer voir votre candidature spontanée aboutir à un entretien et pourquoi pas à un emploi, il vous faut impérativement soigner la forme de votre démarche.

    Différencier chacune de vos candidatures spontanées pourrait bien vous ouvrir des portes !

    Ainsi, si vous avez une recommandation de la part d’un professionnel, n’hésitez pas à la mettre en avant, celle-ci donnera d’autant plus de poids à votre démarche.

     

     

    Comment réaliser le suivi d’une candidature spontanée ?

    Afin d’avoir une meilleure visibilité sur votre recherche d’emploi, il vous est fortement conseillé de créer sur votre ordinateur (de préférence dans un fichier de type tableur) un tableau recensant l’ensemble des entreprises et recruteurs que vous avez contactés.

    Dans ce document, vous mentionnez, les noms, prénoms et contacts des personnes avec qui vous avez potentiellement pu échanger.

    Puis, vous prendrez soin de noter les dates à laquelle vous avez pu avoir un entretien.

    Véritablement, procéder à un tel suivi de vos candidatures spontanées vous permettra d’être d’autant plus méticuleux dans votre démarche et de voir à quel point vous en êtes.

    Outre le fait de candidater en ligne, ne négligez pas la méthode classique.

    Effectivement, n’hésitez pas à vous rendre dans les bureaux d’une entreprise afin de donner votre candidature papier en mains propres.

    D’autre part, au cours de votre processus de candidature il vous arrivera sans doute, de ne pas obtenir de réponse de la part du recruteur, malgré la qualité de votre démarche.

    Persévérer ! Changez votre approche, contactez éventuellement par téléphone, soyez force de proposition ! En procédant ainsi, vous montrez que vous êtes motivé(e) et persévérant(e).

    Cet article vous a plu ?

    Nous créons, tous les mois des articles similaires. Inscrivez-vous à notre newsletter ou retrouvez dès maintenant nos articles déjà publiés :

    S’inscrire à la Newsletter Mensuelle ↓

    Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter !

    Vous ne recevrez qu’UN seul email par mois et vous pouvez vous désinscrire à tout moment ! À bientôt !